BBK logo

Boom Bokken

Lorsque la leçon du Senseï est terminée, les apprentis ninjas se retrouvent dans la cour du dojo pour pratiquer un jeu explosif. Les joueurs vont se répartir par équipes, et se passer une bombe qui ne doit jamais toucher le sol, sans quoi elle explose.

Durant la partie, les joueurs vont jouer des cartes numérotées de valeur 1 à 8, en contraignant par une annonce un autre joueur à jouer une carte dont la valeur est « au dessus » ou « en dessous » de celle qu’ils viennent de jouer. Si le joueur ne peut pas jouer de carte correspondant à l’annonce, la bombe explose. Lorsqu’un joueur parvient à jouer toutes les cartes de sa main, il est sain et sauf pour le reste de la manche. Les équipes qui parviendront à sauver leurs joueurs le plus tôt possible obtiendront les plus beaux trophées. Un jeu pour tous, rapide, dynamique… explosif !

bbkbbk materiel

Découvrez davantage sur ce jeu dans une vidéo réalisée par TricTrac :

Revenez sur les temps de création du jeu avec le carnet d’auteur d’Henri Kermarrec :

Boom Bokken : Créer un jeu stupide

J’entends par là : créer un party game. Les pointilleux de la sémantique objecteront que les party games ne sont pas forcément stupides, et ils auront raison. Admettons que j’emploie le terme par opposition à du jeu « intelligent », où on doit « réfléchir ».